Capillum, une start-up clermontoise, a eu la folle idée de récupérer les cheveux chez les coiffeurs pour en extraire la kératine pour soigner les grands brûlés.

Lire l’article

capillum

FacebookTwitterLinkedInShare